celle qui libère le côté charretier qui sommeille en elle

ou comment ce qui aurait dû tenir d’une simple promenade de santé s’est révélé être un véritable parcours du combattant à en perdre sa bienséance verbale…

Au départ tout allait bien : la cinquième ou sixième version d’un patron parfaitement connu -oui, j’ai oublié d’en montrer quelques unes-, une belle viscose au tombé parfait, la machine à coudre et la surjeteuse déjà équipées du fil qui convient…


patron de base: aime comme moelleux
tissu fin viscose noir : sacrés coupons

C’est rapidement que les complications sont arrivées: il a fallu commencer par corriger ces -bip- de boutonnières non seulement cousues à l’envers, mais aussi sur le mauvais pan du dos – voilà ce qui arrive quand on coud du noir la nuit!-.


modifications : empiècement épaule et dos en un seul morceau
ajout de fronces devant et dos
ajout de boutons sur le bas de la liquette comme sur mon -très- vieux mulpep

La machine qui avale une bonne partie de mon tissu et l’aiguille de la surjeteuse qui casse en plein milieu d’une bordure n’ont pas trop aidé à garder un vocabulaire politiquement correct …

Le meilleur a bien sûr été pour la fin: ce n’est qu’après avoir fièrement assemblé un biais de 5mm en guise d’ourlet -oh que c’était beau!- que j’ai réalisé que j’avais oublié d’essayer préalablement la tunique -d’autant qu’à la coupe, j’avais bien sûr eu la « bonne » idée de garder de la marge en bas, juste au cas où ! parfois, je me demande si on n’est pas plusieurs dans ma tête, à se mettre mutuellement des bâtons dans les roues!-

Bref, j’ai donc pu apprendre à mes dépends que, quand on pense avoir fini un ouvrage et qu’on se retrouve avec une liquette dont le dos arrive à hauteur de genoux, Gilles de la Tourette en personne toque à la porte de l’atelier …’ -bip bip de bip de biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip! c’est qu’il n’y va pas avec le dos de la cuillère, le Gillou!-

Mais, la petite voix derrière moi s’écriant « han… maman elle a dit -biiiiiiiiiiip-! » m’a permis de reprendre le contrôle, sortir les ciseaux et en finir définitivement avec ce top!-oui, car arrivé à un certain stade, on ne sort plus le découd-vite mais les ciseaux!-


un petit peu de couleur, tout de même! pochette sezane, bijoux shlomit ofir

Ouf! Fini les galères -enfin, la séance photo par un temps pourri a aussi été périlleuse au point de finir par un torticolis, mais passons!-


juste envie de remontrer le dos qui m’a tant fait suer et après, j’arrête!

…du moins jusqu’au prochain ouvrage, car, une fois la Tourette parti, Murphy veille toujours au grain!

40 petits messages sur celle qui libère le côté charretier qui sommeille en elle

  1. lorief1
    avril 28, 2014 at 12:22

    This is a great top! I really like it! Where may I get it and is it free?

    Répondre
  2. Ban'Gf
    avril 28, 2014 at 12:30

    Superbe mais je vois que la moitié des images……

    Répondre
  3. AxelleC
    avril 28, 2014 at 12:32

    Je comprends, j’ai parfois un langage fleuri moi aussi… mais ce top vallait la peine que tu persévères !

    Répondre
  4. Florine
    avril 28, 2014 at 6:58

    Haaa le moment où tout bascule et où Gilles prend le dessus ! Je connais bien aussi…

    Répondre
  5. schungle
    avril 28, 2014 at 7:39

    bon ça valait le coup. Bien amusant à lire (et rassurant car de mon côté rien ne marche jamais comme prévu)

    Répondre
  6. Karen31
    avril 28, 2014 at 7:54

    ah ben oui, moi pareil, alors que tout était OK quand j’ai programmé mon billet !! la malédiction continue!!! je suis allée voir sur la page d’accueil de canalblog et c’est la même choses: il manque plein d’images! espérons que ça revienne ..

    Répondre
  7. Fine Bessot
    avril 28, 2014 at 8:15

    le résultat est une merveille qui vous va parfaitement ! Je suis dans la même – bip bip – galère avec un tricot qui n’en finit pas, car je le défait sans arrêt…. c’est le métier qui rentre même après des années de pratique. Bien cordialement.

    Répondre
  8. pauline
    avril 28, 2014 at 8:26

    C’est beau, comme d’habitude! Malgré toutes tes galères, le résultat est au top! Bonne journée

    Répondre
  9. tricotille
    avril 28, 2014 at 8:30

    Quelle aventure mais en compensation le résultat est à la hauteur : joli comme tout…

    Répondre
  10. froufrouetcapu
    avril 28, 2014 at 8:45

    je rigole mais ce doit être fort désagréable … en tout cas c’est tout beau !!

    Répondre
  11. 3 étoiles
    avril 28, 2014 at 8:51

    On a tous les mêmes déboires, ça me rassure! Et les mêmes mots! Cette tunique est sublime, j’aime beaucoup cette légèreté!

    Répondre
  12. les mots doux
    avril 28, 2014 at 9:01

    ah qu’est ce que je me sents moins seule !!!! elle est quand même super jolie ta tunique !!!

    Répondre
  13. sourisliberty
    avril 28, 2014 at 9:04

    Heureuse que tu fasses parti du club des charretiers couturiers, j’ai l’impression qu’on est nombreuses à en être….en tout cas, ça valait le coup, c’est superbe!

    Répondre
  14. luciole5984
    avril 28, 2014 at 9:07

    Très beau, ca vallait bien quelques petits noms d’oiseaux

    Répondre
  15. CatherineM57
    avril 28, 2014 at 9:11

    ohlalalalalala ! comme ce petit haut est magnifique ! J’adore !!

    Répondre
  16. sophie
    avril 28, 2014 at 9:19

    très sympa ce top!! oui moi aussi quand je couds j’ai inévitablement le syndrome de Tourette!! ahah!! et bien sûr il y a toujours un enfant qui passe par là!!

    Répondre
  17. silkwear
    avril 28, 2014 at 9:56

    dur dur, mais bon le résultat en vaux la chandelle ce top est très sympa ^^

    Répondre
  18. happy mercredi
    avril 28, 2014 at 10:28

    Ah c’est sur qu’elle en entend souvent ici aussi des noms d’oiseaux ma pauvre machine à coudre ! Gilles de la Tourette sommeille en chacune d’entre nous…mais c’est pour la bonne cause car ce haut est très chouette au final…quoiqu’un peu long dans le dos, je suis d’accord.

    Répondre
  19. LNpas de Blog
    avril 28, 2014 at 10:40

    ahahahahahahahahah tu m’as fait rire!!!!!!!!!! c’est déjà ça!!!! cela arrive aussi aux autres et ça, c’est merveilleux de le lire!!!!!!!!!!!! on voit ton désespoirir, c’est noir, il n y a plus d’espoir!!!!! moi qui adorais le bleu que tu avais fait!!!! mais je ne sais pas du tout modifier un patron, ça c’est dommage!!!! peut être, un our….en attendant, ils sont chouettes tes moelleux!

    Répondre
  20. 11ruedelaposte
    avril 28, 2014 at 10:44

    Ah ah ah j’ai beaucoup aimé le ton de ton article et j’avoue que le passage où Gilles de la Tourette est venu toqué m’a fait exclaffer de rire (au moins). Je me sens vraiment moins seule, mon dernier article traite d’une robe est de mon côté charretière Et mon dernier article d’un top moelleux péplum aussi ! En tous cas je retiens ta version avec les boutons, elle est sublime La bise à Tourette et Murphy !

    Répondre
  21. kparticulier
    avril 28, 2014 at 10:56

    Cela valait le coup de se faire « bip » !!! Moi qui voulait essayer une material girl en viscose, je vais peut-être réfléchir à 2 fois …

    Répondre
  22. Nicedays
    avril 28, 2014 at 11:16

    mais c’est sublime!!!! quelle classe! bon ok t’as galéré mais ça vallait le coup je t’assure!

    Répondre
  23. ViRginiE_rOZ
    avril 28, 2014 at 11:47

    Très joli top! Ici, ma spécialité du moment c’est de prendre un bout de tissu dans la couture de la surjeteuse, ce qui occasionne de jolis trous!

    Répondre
  24. by_Anne_C
    avril 28, 2014 at 12:32

    Malgré tout le fil à retordre qu’elle t’a donné, ta tunique est super jolie ! Quant à « une fois la Tourette parti, Murphy veille toujours au grain », je ne m’en remets pas, je suis toujours morte de rire derrière mon écran

    Répondre
  25. monfarnienteamoa
    avril 28, 2014 at 12:44

    Elle est belle ! Je comprends ton vécu pour le partager à chaque fois que je couds un truc ! Il y a toujours trop de monde dans ma tête …. Gilles sort de nos corps une bonne fois pour toute et peut être que Murphy pourra y rester !!

    Répondre
  26. cinvava
    avril 28, 2014 at 1:26

    tres tres sympa ce dos liquette

    Répondre
  27. Barbara Couture
    avril 28, 2014 at 1:29

    Allez Gilles, ça valait le coup quand même!! Mais le meilleur c’est ton article!!

    Répondre
  28. aufildeux
    avril 28, 2014 at 4:12

    Que de péripéties mais le résultat est vraiment sympa !

    Répondre
  29. Filopathe
    avril 28, 2014 at 5:13

    Eh bien on ne voit pas du tout que c’était si galère à coudre !! j’ai bien ri en lisant ton article en tous cas ! merci ! très joli résultat !

    Répondre
  30. d e l p h i n e
    avril 28, 2014 at 10:38

    J’ adore! Elle est parfaite. Ça vaut le coup de galérer… et le tissu rouge d atelier brunette … un moelleux?

    Répondre
  31. Karen31
    avril 28, 2014 at 11:04

    Oui!!! Les bateaux rouges, c’est le moelleux que j’ai porté tout l’hiver mais que j’ai oublié de poster! Tu as l’œil

    Répondre
  32. Roméo Petrolette
    avril 29, 2014 at 8:29

    il est magnifique, ce moelleux. ca valait la peine d’affronter les autres personnes qui vivent dans ta tête! ^^

    Répondre
  33. Maïté
    avril 29, 2014 at 11:44

    wonderful !! et merci pour ce grand sourire que j’ai eu en te lisant ! belle journée !

    Répondre
  34. muenzeeins
    avril 29, 2014 at 5:34

    aie, aie quelle cata couturesque , mais elle est néanmoins sublime la tunique!!!

    Répondre
  35. helloprunette
    avril 29, 2014 at 8:50

    ah mais elle est superbe cette biiiippp de tunique ! elle en valait la peine

    Répondre
  36. evy
    mai 9, 2014 at 6:04

    La même stp pour moi en taille 40, merci XXXX
    Super le nouveau site !!

    Répondre

Leave a reply to by_Anne_C Cancel reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.