le bonheur est dans le pré

Revenons quelques années en arrière…
Vous avais-je déjà raconté que, quand j’étais petite, mon entourage me prédisait une carrière d’éleveuse de chèvre dans le Larzac? je présentais toutes les prédispositions pour m’épanouir au fin fond d’une campagne, à traire les chèvres et me vêtir de peau de moutons -que celle qui n’a pas eu sa période longue jupe à fleur/docs marteen’s me jette la première pierre –!
Le destin en a voulu autrement, et ce, pour des raisons de santé -mentale-: en effet, mon organisme est incapable de survivre au delà de 48 heures en terre isolée -comprendre: non éligible à l’adsl, non couverte par la 3G, ou à plus de 5 km d’un H&M-

Mais je n’en suis pas triste pour autant: grâce à la magie du net, si tu ne peux pas aller à la campagne, la campagne viendra à toi… et tu découvriras qu’elle sera conditionnée en merveilleuses pelotes, d’un fil pur, souple, époustouflant de régularité, qui révèle toute sa douceur, son moelleux et sa finesse après blocage : un véritable poème concentré dans un écheveau! -un coup de coeur? moi??! bon, ok, j’avoue…-


Laine Gilliatt, coloris poivre et sel : de Rerum Natura
aussi douce qu’elle en a l’air -non, on ne caresse pas l’écran, ça laisse des traces!-

Je sais que d’ordinaire, je ne suis pas si bavarde pour les introductions, que je vous plante ma réalisation sous les yeux direct, mais là c’est vraiment ce fil qui a choisi son modèle et non l’inverse…


modèle “division cardigan” : 4 écheveaux de Gilliatt

Ça faisait un bon moment que je voulais un gilet tendance boyish, genre “piqué à mon homme” -sauf que mon homme, il ne met pas de gilet!-, bref, un gilet “grand père”!
J’ai hésité à lui rajouter des petites poches mais, de mémoire, je n’ai jamais vu mes grands-pères avec des poches : l’un porte toujours un blazer en laine impeccable, même quand il se balade avec son filet du marché, l’autre n’avait pas besoin de poches car il faisait directement apparaître les bonbons dans les oreilles du chat! – si, si… je ne vous raconte pas le nombre d’heures que j’ai passées à scruter les conduits auditifs de la fameuse bestiole !-


boutons en cuir: la Droguerie

Enfin… revenons à nos moutons -c’est le cas de le dire- : un résultat bien à la hauteur de mes attentes -et, tricoté en 4.5, je n’ai pas attendu longtemps!-… un style un peu brut qui sait parfaitement adopter un top ultra féminin ou une petite robe en soie…

… mais qui lance aussi des appels de cocooning au coin du feu – je n’ai pas de cheminée : dommage-: je trouve ce gilet aussi ambivalent que le fil qui le compose.
En tout cas, une chose est sure: je dois retrouver des bouts de moi dans cet ouvrage, car, d’habitude, je ne suis pas aussi expansive et volubile dans mes billets -contrairement à la vraie vie- !


quand je le porte, j’ai l’impression de faire un câlin à un mouton!

Et puisque j’en suis aux confessions rurales -et si vous avez réussi à tenir jusque là-, vous ne devinerez jamais quel animal de compagnie j’avais demandé à mes parents, étant petite?… une vache!! – c’est qu’on doit en sortir de sacrés bonbecs, dans les oreilles d’un animal pareil!
Sérieux… il faudrait peut-être que je me trouve un stage agricole quelque part, moi, non?

50 petits messages sur le bonheur est dans le pré

  1. LesDoigtsTordus
    décembre 17, 2012 at 12:18

    j’en connais d’autres qui voulait une vache étant petite !! ma fille qui aura 19 ans disait à chaque fois que nous passions devant une pâture avec des vaches “oh les vaches” et un jour alors que sa soeur ainée nous demandait un chien elle a dit “ba moi je veut une vache, une petite vache” ba voyons !! et le pire c’est que nous habitons la campagne, l’adsl passe, la 3G je ne sais pas, et un H&M pas à moins de 30 kilomètres, mais qu’est-ce qu’on est bien ! Toujours est-il c’est que j’aimerai la patience de tricoter ainsi, je sais mais ça m’énerve ! et ton gilet j’adoooore Bonne nuit

    Répondre
  2. DAC
    décembre 17, 2012 at 12:30

    waouuuuu !!!! je suis impressionnée ! Bravo ! MAGNIFIQUE !

    Répondre
  3. scheherazade78
    décembre 17, 2012 at 1:37

    Superbe gilet, il est magnifique ! Alors moi j’adorais (et j’adore toujours) les vaches, je disais aussi que je voulais une vache pour avoir toujours du lait

    Répondre
  4. pelsa57
    décembre 17, 2012 at 7:07

    Je veux le même !

    Répondre
  5. Gisonphile
    décembre 17, 2012 at 7:15

    J’adore ta prose (en plus d’adorer tes créations), alors n’hésite pas à continuer ainsi, mes zygomatiques te remercient !!

    Répondre
  6. mumuro
    décembre 17, 2012 at 7:19

    Trop beau ce gilet. Si je savais tricoter… moi j’ai tout lu et tu m’as bien fait sourire !!

    Répondre
  7. ghislaine
    décembre 17, 2012 at 7:27

    Super ce post, j’adore. Très plaisant à lire.

    Répondre
  8. christine
    décembre 17, 2012 at 7:51

    J’ai eu le courage de tout lire !!!! et nous devons être cousines , mon grand père faisait pareil( pour les bonbons ) ! la laine est superbe et le modèle juste parfait , mais cous n’avezpas de hanches ce qui rend le tombé très masculin . Bravo et joyeux noël

    Répondre
  9. cilou
    décembre 17, 2012 at 8:14

    Ton gilet est magnifique et tout ça en free en plus j’imagine !!! Je n’ai pas encore testé cette laine mais tu me fais très très envie !

    Répondre
  10. papivole
    décembre 17, 2012 at 8:26

    et bien, tu donnes sacrément envie de la tricoter cette laine, pour moi qui ne l’ai pas encore en ma possession! Ton gilet est impeccablement beau!

    Répondre
  11. PetitsDom
    décembre 17, 2012 at 9:11

    Super joli ton gilet !! Le cocooning j’adore… Et quelle patience pour le tricoter, ça doit être looooong non ? C’est pour ça que je préfère la couture au tricot, je ne suis pas assez patiente…

    Répondre
  12. tricomondesophie
    décembre 17, 2012 at 9:26

    J’aime beaucoup le coté vintage de ce gilet Tu me donnes très envie de tricote cette laine, on sent que ton plaisir est sincère !

    Répondre
  13. Aurore
    décembre 17, 2012 at 9:43

    Très beau ce gilet ! j’ai moi aussi quelques écheveaux de Gilliat qui attendent sagement d’être tricotés, au coin du feu, avec 15 cm de neige dehors…. Mais si la campagne c’est bien, c’est calme, très calme (trop ????)!!

    Répondre
  14. Bouboulette
    décembre 17, 2012 at 10:00

    Il est carrément top !! J’aime beaucoup ! Viens au Burgaud, t’en auras des vaches

    Répondre
  15. zoize
    décembre 17, 2012 at 10:06

    intemporel… douce journée

    Répondre
  16. blabla etc
    décembre 17, 2012 at 10:07

    il doit être d’un confort douillet, parfait !

    Répondre
  17. Abracadacraft
    décembre 17, 2012 at 10:15

    Quelle merveille ! Et tu me donnes envie de tester cette laine, moi qui ne l’imaginais pas si douce. Bon d’ici là, il faudra que je puisse vider mon stock et surtout que je puisse retricoter ce qui n’est pas gagné pour encore quelques semaines. Je sélectionne ton billet sur Abracadacraft.

    Répondre
  18. suzon&gabinette
    décembre 17, 2012 at 10:20

    il est sublime, bravo! le modèle, la laine, tout me plait…je profite de mon passage par ici pour te féliciter car j’aime bcp lire ton blog et découvrir tes merveilleuses créations.

    Répondre
  19. froufrouetcapu
    décembre 17, 2012 at 10:21

    ah là là encore une petite merveille qui tombe de tes aiguilles !

    Répondre
  20. Karyn
    décembre 17, 2012 at 10:24

    Et dire que ce week end tu avais le mini salon de l’agriculture local !

    Répondre
  21. La Biche
    décembre 17, 2012 at 10:38

    C’est aussi dans la simplicité que le tricot est beau. Le modèle laisse la part belle au fil et à la matière [surtout pour ce gilliatt] J’aime beaucoup les boutons et ton discours… un gilet nature plus que papie !

    Répondre
  22. karin
    décembre 17, 2012 at 11:49

    Je viens de passer un agréable moment de Bonheur en lisant ton billet, et j’avoue que je ma pelotonnerais bien dans ton gilet rien qu’à la description que tu en fais … Douce & agréable semaine à Toi.

    Répondre
  23. émilie
    décembre 17, 2012 at 12:08

    Très chouette ! Ca me donne envie de prendre les aiguilles pour faire autre chose qu’un bonnet ! Faut que j’aille voir la description: si en plus c’était un top down (c’est le terme hein ?), ça s’avèrerait être un projet éducatif pour moi… En tout cas, ton gilet de pépé fait bien envie dans cette laine.

    Répondre
  24. christine
    décembre 17, 2012 at 12:46

    il est sublime !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Que de travail, je suis admirative.

    Répondre
  25. Pascale
    décembre 17, 2012 at 1:07

    Comme je te comprends, j’ai en ce moment même , entre mes mains, cette fameuse laine. Elle tient toutes ses promesses, c’est magique de tricoter une matière comme celle-ci….et je n’en resterai pas là car un projet pour moi va suivre, c’est sûr ! Pourquoi pas un gilet basique ? la matière est tellement noble que la simplicité s’impose.

    Répondre
  26. Wally
    décembre 17, 2012 at 1:20

    Une vrai splendeur ce gilet en mouton ;o))) Je veux le même (en même temps je ne tricote qu’au point mousse et au point Jersey et n’ai pas encore eu l’audace de tenter les augmentation/réductions… c’est pas gagné quoi!).

    Répondre
  27. clezeo
    décembre 17, 2012 at 2:18

    il est magnifique ! j’ai hâte de tricoter cette laine ! Mais avec mes bonnes résolutions : 1 projet à la fois je vais devoir attendre un peu J’aime beaucoup l’association avec le petit top en dentelle, c’est parfait ! On voudrait s’y glisser dedans !

    Répondre
  28. maudska
    décembre 17, 2012 at 3:07

    Excellent ton message et magnifique ton gilet!

    Répondre
  29. valérie
    décembre 17, 2012 at 5:07

    Trop drôle, j’ai beaucoup rigolé en lisant ton billet, et le gilet est très sympa. Je regrette mes docs (mais pas le mal aux pieds qui allait avec)- Pour un lundi gris et pluvieux, ça nous met de bonne humeur.

    Répondre
  30. nevaena
    décembre 17, 2012 at 6:27

    En tout cas pour le tricot t’es au top!!!!

    Répondre
  31. TIC tics
    décembre 17, 2012 at 7:55

    Je peux te dégoter un stage agricole si tu veux !! Comme ça tu sauras que sur le Larzac, ce ne sont pas des chèvres mais des brebis !! lol !

    Répondre
  32. Eféemère
    décembre 17, 2012 at 8:12

    Moi qui ne sait absolument pas tricoter,je trouve ce gilet superbe,et ton billet extra à lire,plein d’humour,j’ai bien ri. Belle soirée cocooning. Eféemère

    Répondre
  33. 11ruedelaposte
    décembre 18, 2012 at 8:05

    Viens j’habite en Ardèche, tu m’apprendras à tricoter Sans rire, il est superbe, ce style boyish que j’aime temps, cette couleur

    Répondre
  34. Atelier Emilie
    décembre 18, 2012 at 8:23

    il est superbe ! est il possible d’en savoir plus sur sa construction ? est ce sans couture ?

    Répondre
  35. solenn
    décembre 18, 2012 at 9:30

    Je veux le même ! Merci pour ce billet lyrico-drolatique tout à fait irrésistible !

    Répondre
  36. Olivia
    décembre 18, 2012 at 1:24

    Quelle production de tricot, et ce gilet, il est top ! Chapeau bas ! Beau travail, je reste admirative !

    Répondre
  37. evy
    décembre 18, 2012 at 5:11

    il est vraiment très beau, bravo !

    Répondre
  38. Ava&co
    décembre 19, 2012 at 7:43

    Je suis toujours impressionnée d voir à la vitesse a laquelle vous tricotez…en plus c’est superbe au, la class pépé, mais la class quand même…

    Répondre
  39. La Fée Dragée
    décembre 19, 2012 at 3:49

    Superbe ce gilet! Et moi, mon fils, c’est un canard qu’il veut comme animal de compagnie…! Ben voyons!!! ^^

    Répondre
  40. Charlypopette
    décembre 19, 2012 at 8:31

    Il est superbe!! Moi aussi je rêve de me tricoter le “gilou” de mon enfance, celui que je piqué à papi pour être bien au chaud parce que je rentrais toute entière dedans! J’ajoute la Gilliatt sur ma liste, tu as finit de me convaincre, ça fait plusieurs fois que je la vois et je craque!

    Répondre
  41. Leslie
    décembre 20, 2012 at 3:20

    C’est simple … j’adore ! J’ai le même modèle version bébé … il faut vraiment que je le tricote pour mon fils. Concernant la campagne, moi, je n’aime pas et je suis contente de retourner habiter en ville après avoir passé 2 ans dans un trou paumé !!!

    Répondre
  42. rodmarjoraph
    décembre 20, 2012 at 8:58

    oui bonne idée le stage… éleveuse de moutons à laines par exemple! en tout cas ton gilet est superbe, bravo!

    Répondre
  43. CelineSon
    décembre 20, 2012 at 9:28

    tes tricots sont de plus en plus beaux ! Ou vas-tu t’arrêter ?

    Répondre

Leave a reply to Pascale Cancel reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.