mojitoooooooooooooo party -tuto inside-

Encore un billet où il est question de menthe, sauf que celui-ci propose une prestation all-inclusive!
Parce qu’aujourd’hui, avec Marie, on a décidé que ce serait Mojito Party !!!! -ouais, dès le petit dej’, on est comme ça !-

Mojito1

La macération de ce breuvage a certes pris un peu de temps - les IG girls, qui ont entre-aperçu la chose, commençaient à s’impatienter-: elle remonte à une de mes visites hivernales dans le Nooooord, lors de laquelle je suis allée jouer les « stagiaires d’un jour » chez Marie, pour un petit duo couture.

mojito2
j
upe Mojito, en jersey « petit bateau » menthe du stock de Marie

Un objectif : se coudre LA jupe facile à enfiler et qui fait des jambes parfaites :

mojito3
si vous n’êtes pas convaincues, allez voir Marie jouer les Adriana sur tabouret

Avec tout le temps qu’on a passé à papoter, je me demande comment on a réussi à finir nos jupes respectives, mais bon, visiblement, il suffisait d’un joli drapé bien placé…

mojito4
bracelet feuille version cuir, issu du livre « Bracelets » de Margaux et Marie

Evidemment, après avoir bien fêté l’effet d’optique du résultat -avec des vrais mojitos, cette fois-ci-, on s’est quand même dit que ce genre de bon plan, ça se partage!

pour les explications : c’est ici (clic)
pour la planche patron taille réelle : c’est ici (clic)

La Mojito, on l’a bue, on l’a cousue et j’espère que vous aussi vous l’aimerez, à décliner à volonté, sans aucun risque pour la santé! -enfin, mis à part quelques aiguilles dans les doigts pour les plus maladroites, mais on a toutes droit à nos jambes de déesses!!!-

mojito5
Mojito en jersey noir : motif Personnel
avec la Aime comme Mistral en « rivière de diamants »  

Et je finirai par ces images d’archives de cet hiver qui apportent bien la preuve d’une théorie que j’ai tout le temps défendue:

mojito6
p
arfaite avec mon ultra vieille chemise Levi’s -qui doit avoir au moins mon âge- piquée à ma maman

il n’y a pas de saison pour le Mojito!

fraîcheur mentholée

Pffffffffiou… c’est qu’il souffle toujours un petit vent frais, par ici! -enfin, dans la vraie vie, en plus du vent, on a eu la pluie, la grêle, et ma vieille voiture m’a dévoilée une option que je ne connaissais pas : l’option bateau!-

gudule1
doudou Gudule : coton « natura » de chez DMC

Je pense qu’il n’est pas nécessaire de vous présenter Gudule, car on doit être à peu près trouze millions à avoir craqué sur cette adorable frimousse!

Ce charmant personnage est tout droit sorti de « Tendre Crochet » : ce livre est un véritable repère de créatures toutes aussi craquantes les unes que les autres, dont j’ai eu la joie de connaître la maman autour de quelques bons verres et délicieuses assiettes de charcuterie crudités, lors d’une soirée Au Chabrot - sympathique bar toulousain, facile à trouver: juste à côté de chez Fifi Jolipois! il y a certains repères, comme ça, que le GPS ne peut deviner… -.

gudule2

On peut dire que Gudule est bien élevé : il a immédiatement pris ses marques et s’est de suite adapté aux tendances mentholées de la maison:

gudule3
toujours le liberty exclusif Motif Personnel/Cousette
et je compte bien profiter de mon coupon jusqu’à la dernière goutte!

La greffe semble avoir si bien pris que je ne vous dirai pas pour qui je me suis appliquée à le crocheter …

gudule5… quoi!? trop vieille pour avoir un nouveau doudou, moi??!!

qui sème le vent… #2

Ça avait été annoncé lundi, la météo ne s’était pas trompée : une nouvelle rafale de Mistral souffle actuellement sur le blog . Un plan de vigilance verte a été lancé …

menthe1
aime comme Mistral, version robe

L’occasion pour moi d’oser enfin couper le fameux coupon de Liberty exclusif menthe à l’eau que je chérissais des yeux depuis sa création par Motif Personnel et Cousette – parfaite illustration textile du vieil adage « l’union fait la force » -

menthe2
tissu Liberty Exclusif « Menthe à l’eau » : Motif Personnel et Cousette (en réassort : foncez-y !!)
chapeau : les cinq lunes

Une Mistral presque dans son jus -de menthe, donc-, à peine modifiée avec un dos « remonté » en suivant le patron de la Aime comme Miss,

Menthe3
doublure Première Etoile Émeraude parfaitement assortie : Motif Personnel

et un biais rapporté sur le bas pour garder quelques précieux centimètres psychologiques de pudeur sur la longueur:

Menthe4

En fait, le seul vrai challenge pour moi était d’oser le look Liberty intégral…

menthe5
je pense que je peux assumer…

… mais si je ne profite pas de cette saison pour oser, je n’oserai jamais! – et puis, il fallait bien que j’ai une tenue à assortir à mes mojitos estivaux, non?-

menthe7
toujours pas facile de prendre des photos de dos… mais celui-ci vaut le coup de jouer les contorsionnistes

Pas besoin  de sortir les briquets et de les agiter en criant « Mistraaaaaal !!!! », hein? vous aurez compris : je suis archi-fan de ce patron! … et dans ce tissu, c’est limite si je ne me pâme pas!

menthe6
Quand je vous disais que le vent soufflait fort par ici …

Et la personne qui n’aime pas coudre plusieurs fois le même modèle est en train de se dire qu’elle va devoir revoir ses goûts… qui sait, un jour, je me mettrai peut-être à aimer les petits pois?!

qui sème le vent …

… récolte un joli top !

Jusqu’à présent, le Mistral et moi, on ne peut pas dire qu’on était vraiment très copains!
Grandir dans une région où il fait du vent 358 jours dans l’année - soit les jours où il ne pleut pas- a de quoi créer pas mal de traumatismes.
Passons sous silence les épisodes impliquant les jupettes à volants…
Mais si vous vous êtes déjà demandées pourquoi vous ne m’avez jamais vue avec les cheveux long, il ne faut pas aller chercher plus loin: les cheveux au vent, dans les films, ça fait glamour… dans la vraie vie, ça fait des nœuds!

Enfin, aujourd’hui, tout cela est de l’histoire ancienne…

mistral2top : « aime comme Mistral », aucune modification

… je pense avoir enfin trouvé, avec ce nouveau modèle, un Mistral à mon goût…

mistral3
tissu « ma rivière de diamants » coloris Meringue : Motif Personnel

… qui colle parfaitement bien à mes envies du moment:

mistral1
pochette en cuir maison, sandales « Petite Mendigote »

Je suis vraiment fan de ses proportions et volumes parfaitement étudiés, que j’ai souvent tenté de produire par moi même mais sans jamais trouver la parfaite équation!

mistral5

Et quand on sait que moi, qui conduis ma màc comme un vieux diesel, j’ai réussi à produire ça en moins de 2 heures…

mistral6

… du Mistral comme ça, il peut en souffler toute l’année…

mistral4

D’ailleurs, la météo a déjà annoncé la prochaine rafale : elle se situera précisément sur la région de mon pied de biche!

où il est question de millésime

Quand les beaux jours arrivent, qu’on a passé l’hiver à coudre des petites jupes et qu’on n’est plus à une bazarrerie prêt, que met-on sous son pied de biche?
La réponse en image…

marche1
pantalon « marche à suivre » : aime comme marie
tissu « bye bye birdie » : atelier brunette

un pantalon!
mais attention, pas n’importe lequel : le pantalon « marche à suivre version 2014″!

marche2
sandales « la botte gardiane », collier « shlomit ofir »

Quoi ? vous ne connaissez pas la version 2014 ??!!! bou-ahhh-ahhh !!! -genre la fille qui se moque-
(.. euh …) … et bien figurez vous que moi non plus, jusqu’à ce que Marie m’explique que, cette année, le marche à suivre ne devait plus avoir de marge de couture et devait mesurer 7 cm de plus à partir du genou!
Bref, le genre d’information pouvant laisser perplexe la provinciale que je suis – rappelons que je viens d’une région où, si tu vas bosser en leggings, on te demande si tu as oublié de mettre ta jupe-… 
ceci dit, par peur de paraître trop pathétiquement 2013, je me suis empressée de suivre les consignes:

marche3

Et, si le résultat me semble parfait - euh … j’aurais le droit de le remettre en 2015?-, je remarque surtout qu’il s’entend très bien avec mes nouvelles sandales qui brillent!

marche4

Bon, et si on suit ma logique, pour le prochain billet, je me tricote une paire de moon boots… mais je n’ai pas encore décidé de quelle année!

drôle de vache…

Ça fait maintenant quelques années que je m’amuse à tâter de la peau de bête de façon périodique -généralement une fois par an, le temps d’oublier l’expérience précédente-… enfin, « amuser » est un bien grand mot -euh, d’ailleurs… plutôt « verbe », non?- pour décrire cette activité consistant à m’arracher les cheveux et me piquer des aiguilles dans les doigts pour en extraire un truc passable…

Mais là… alors, là…

cow1
pochette handmade (modèle de base, avec 2 rectangles pour le dessus, 2 rectangles pour l’intérieur)
mug  « je suis une princesse » -tout à fait!- : aime comme marie

 … je crois que j’ai trouvé enfin mon bonheur!

cow2
cuir trouvé sur Etsy ( 2 coupons 12*12 inches)

Associer l’investissement dans un pied spécial cuir - un espèce de truc en plastoc avec un rouleau sur le dessus…- à la découverte de la caverne d’Ali baba de la peau de bêtes a fait office de révélation!

cow3the perfect zip : Cité 2 de Carcassonne 

Et mes deux coupons + une heure derrière la màc ( + l’enterrement de 2 aiguilles spécial cuir) ont vraiment donné -pour une fois!- un résultat à la hauteur de mes espérances! - que j’avais pourtant assez élevées, malgré mon passif peu glorieux en la matière-

cow4
doublure en première étoile moutarde : motif personnel

Mon auto-challenge était de réaliser une pochette pour aller avec ma dernière jupe robe…

cow5

… je pense que ça ira pour cette fois-ci !

cow6

Mais sinon, une question me taraude depuis le début… les vaches noires et dorées, elles broutent dans quels prés? jamais rien vu de similaire dans ma région…

le cas de la jupe taille -très- haute

Tout à commencé par une envie subite d’une jupe moutarde - pourquoi?… euh… en fait j’ai renoncé à essayer de comprendre le sens de mes envies subites depuis que j’ai constaté que j’avais toujours des envies d’Emmental après avoir mangé un carreau de chocolat… bizarre, moi ??!!-
Par chance, j’avais en stock un coupon de viscose parfait pour une petite pièce fluide.
Restait le problème de la ceinture…
un élastique? pas confortable, je trouve.
une ceinture avec fermeture éclair ? galère avec ma viscose si fine…
Voyons… pourquoi pas une ceinture haute? -paraît que c’est tendance, à noter que la tendance n’a pas décidé de faire amie/amie avec les postérieurs généreux… cf. les envies d’Emmental après le chocolat- … voire même très haute…

mika1robe modèle « Mickaëlle », publié dans « un été couture », de République du Chiffon

 

… si haute qu’elle pourrait être maintenue par les épaules?

mika2
crépon blanc : France Duval
viscose légère -type des petits hauts- : sacrés coupons

Et voilà comment je me suis retrouvée avec une nouvelle robe! - là non plus, je ne cherche plus à me comprendre…-

mika3modifications : haut entièrement doublé et raccourci, ajout de manches
et retrait de la ceinture -puisque la ceinture de la jupe, c’est toute la partie blanche, hein ?!-

Totalement fan de cette association crépon blanc / viscose moutarde, parfaite dans cette petite Mickaëlle à manches trois/quart…

mika4manchette  « feuille » offerte par Marie, issue du livre « Bracelet », de Margaux et Marie

… le tout engendrant  la vraie jupette robette fluide qui tourne, mais sans le double effet « Alice » de ma précédente -comme quoi, la viscose, c’est magique!-.

mika5
… et pour la vue d’ensemble…
notez : c’est toujours quand je sors l’APN de son étui qu’un gros nuage vient squatter au dessus de la maison! dingue!

Agréable à porter et totalement certifiée « office proof », malgré les quelques centimètres dont elle a été rabotée, que demander de plus ? ah oui… quelques accessoires… mais aucune crainte: j’en fais mon affaire!

architecture en herbe… et en jersey

Dernier billet pour le ribbon XL et dernière piqûre de rappel pour le jeu DMC qui se termine aujourd’hui chez Abracadacraft
Cette fois-ci, c’est Gaspar qui a imposé son choix, avec des spécifications bien claires destinées à une descente de lit qu’il a imaginée:

House1
encore du boulot s’il veut devenir architecte, ou alors, il aura son style…
le dessin était à l’origine destiné à Marie mais il a malencontreusement rencontré la poubelle à papier lors d’un grand rangement -acte manqué d’une mère jalouse? qui sait…-

Mais le « hasard » chromatique a encore fait des siennes…

house3
 tapis de sol réalisé avec 3 pelotes de DMC Ribbon XL

… et a balancé direct la descente de lit de sa chambre vers ma salle d’eau -rhôôôôô… quelle mère indigne oserait faire ça ??!! -

house4
le seul espace girly de ma maison… 

Un petit How To pour cet ouvrage simplissime :

  • pour la grande maison : monter 35 m sur des aiguilles n°8 en fil ribbon XXL, tricoter en point mousse sur 30 cm, changer de coloris. Pour tous les rangs suivants, faire : tricoter une maille, tricoter 2m ens, tricoter jusqu’à la fin. Quand il reste 3 m sur l’aiguille, couper le fil et le passer dans les 3 m.
  • pour la maison moyenne : idem que la grande, en partant sur une base de 25 m et en changeant de coloris après 21 cm.
  • pour la petite maison : idem que les deux autres, en partant sur une base de 18 m et en changeant de coloris après 18 cm.

Il suffit ensuite d’assembler les maisons par les côtés.
ah oui j’oubliais : si vous voulez faire plaisir à Gaspar, il est impératif de rajouter des cheminées et des coeurs à chaque maison - je me suis bien fait reprocher leur absence : le cahier des charges n’était pas totalement honoré-

house2

Maintenant, si je veux vraiment avoir la conscience tranquille, il ne me reste plus qu’à choisir mes trois nouvelles couleurs pour remettre un toit sur la tête …euh… sous les pieds de mon fils!

Alice au pays des merveilles

Bon, je vous l’annonce d’emblée : à l’origine, ce billet là était destiné à être enfoui, poubellisé, enterré, oublié… bref, il n’aurait jamais dû exister, pas plus que la réalisation dont il fait l’objet.
Mais bon, je me suis dit que si moi, j’avais souvent du mal à apprendre de mes erreurs, peut-être que ça pourrait servir à d’autres…

Le message que je veux faire passer ici est très simple : ce n’est pas parce qu’on aime le Nutella et qu’on adore les poivrons marinés, qu’on doit essayer d’en faire un plat unique.
En couture, cela peut se transposer de la façon suivante -alors là, attention les yeux!-:

alice1tissu : Atelier Brunette
base de robe : Mélinda de République du Chiffon, que j’ai réussi à saccager de mes petites transformations

Ce n’est pas parce qu’on a un patron fabuleux et un tissu formidable, qu’il faut s’attendre à ce, qu’ensemble, ils produisent quelque chose de magnifique – et là, il faut imaginer le goût que peut avoir le poivron mariné au Nutella…-.

alice2emmanchures remontées -beaucoup moins sexy-
la doublure intégrale -pour des raisons de pudeur évidentes- n’a pas aidé au niveau des volumes

Je ne sais pas encore ce qu’il m’a pris d’associer ce coupon atelier brunette à cette jolie robe Mélinda - en viscose, qu’elle est recommandée, la Mélinda-, mais j’aurais mieux fait de faire une indigestion ce jour là -enfin, l’indigestion, je l’ai eue, mais de couture et pas de nourriture-

alice3
inversion des encolures devant et dos et ajout d’un col dans le dos -façon S*ssun-

J’ai appelé le résultat « the loukoum effect », que j’ai tenté d’amoindrir en enlevant un peu de volume sur la jupe, mais qui reste quand même collant comme un marshmallow…

alice4
portée, le titre prend tout son sens … on t’a reconnue, Alice!

Je n’ai pas encore décidé si je devais destiner cette robe exclusivement à des soirées costumées - parfaite, accessoirisée d’un petit lapin blanc sous le bras!- mais une chose est sûre :

alice5
c’est par où le terrier ?

je retenterai ma chance avec le patron et avec le coupon…sé-pa-ré-ment!!!
En espérant que le loukoum me servira de leçon…

des étoiles et de l’huile de poignet

Deuxième volet de mes essais XXL - il faut dire que je me suis bien amusée, pendant un mois, avec mes pelotes géantes-

Cette fois-ci, je change d’instrument, range mes aiguilles pour sortir le crochet, avec, pour objectif, des grandes boites pour mon petit bazar - à savoir que « petit » est toujours un euphémisme, chez moi, quand il précède le mot « bazar »-

dmcetoile1

Comme je voulais des boites qui « se tiennent », j’ai directement dégainé le crochet n°6 -au lieu du 10 préconisé par DMC-…Il m’aura fallu plusieurs rangées - et le rachat d’un crochet 6 suite au décès de mon ancien-, pour me détendre le poignet et enchaîner la suite de l’ouvrage que j’avais en tête:

DMCetoile2
matériel : une pelote « écru », une pelote « bubble gum », un.. euh non… deux crochets n°6

des boites étoiles, ni trop grandes, ni trop petites, ni trop hautes, ni trop basses et qui « se tiennent », du centre jusqu’à la pointe! - comment? trop exigeante? moi ?! tiens, c’est bien la première fois qu’on me le dit…-

DMCetoile4

Bref, je ne garantis pas qu’avec ça, la maison sera bien rangée, mais une partie de ma pagaille trouvera au moins sympathiquement sa place!

DMCetoile3

Si vous aussi vous êtes une bordélique en manque de rangements -ou seulement si vous avez envie de tenter votre chance-, n’oubliez pas que vous avez jusqu’au 23 mai pour gagner les fameuses pelotes Ribbon XXL offertes par DMC chez Abracadacraft.
J’envie encore celles qui vont gagner toute la gamme de coloris Ribbon XXL et je m’imagine toute une ribambelle de boites étoilées façon Pantone sur mon long buffet… tiens donc, c’est bien la première fois de ma vie qu’il me prend des envies de rangement!

1 2 3 4 5 60